• LUCINDA CHILDS


    Lucinda Childs est née à New York et a fréquenté l'école Brearley. Elle a commencé à danser très tôt, à l'âge de six ans, mais son ambition était de devenir une actrice. La formation continue la danse, elle a étudié avec des légendes comme Hanya Holm et Helen Tamiris. Helen Tamiris a donné à L. Childs son premier emploi,chorégraphe musicale, qui s'est avéré être une situation effrayante pour elle. Après cette expérience traumatisante, Lucinda Childs a décidé de mettre l'accent sur la danse tout en poursuivant un baccalauréat ès arts de la danse au Sarah Lawrence, où elle a pu élargir son expérience technique en étudiant avec Judith Dunn, Bessie Schonberg et Merce Cunningham. Lucinda Childs décrit M. Cunningham en disant de lui "Il a précisé la nature de la particularité et la clarté de la danse qui se sentait distinctement séparé de tout ce que j'avais connu jusque-là". Pendant ses études au studio Cunningham, Childs a été présenté à Yvonne Rainer qui l'encourage à faire partie du Judson Dance Theater en 1963 ; cela lui permis d'explorer et d'expérimenter son propre style de dance et de chorégraphie : "Judson m'a intéressé à la danse, mais il m'a aussi fait sentir la séparation entre des choses. Cela m'a permis de travailler en dehors du vocabulaire de la danse, en utilisant des objets et des textes".

    Lucinda Child extraits de "Carnation" création, 1964, Judson Church Dance Theater NY. US

     

     

    Email
    Lucinda Childs

    1962, New York : un groupe d’artistes avant-gardistes crée le Judson Dance Theater qui va bouleverser les fondements de la danse moderne. Lucinda Childs y crée Carnation en 1964, son premier solo, un manifeste postmoderniste. Images d’archives, entretiens et extraits de spectacles dessinent le portrait d’une chorégraphe emblématique de la danse contemporaine américaine, dont la créativité toujours à l’œuvre ne cesse de nous surprendre.

    Entre 1962 et 1966, le Judson Dance Theater était un lieu où chorégraphes, plasticiens et musiciens pouvaient s'épanouir dans un esprit de totale liberté. Sous l’impulsion de Merce Cunningham, Lucinda Childs élabore son vocabulaire chorégraphique : mouvement pendulaire des bras, scansion des pas, changements de direction sur les axes d’une structure géométrique complexe.

    On la remarque à Paris au Festival d'Automne 1976, dans l'opéra fleuve de Bob Wilson et Philip Glass, Einstein on the Beach. Mais c'est en 1979, toujours au Festival d’Automne, que le public subjugué découvre Dance, spectacle hypnotique alliant danse minimaliste, vidéos monumentales de Sol LeWitt et musique de Philip Glass. Lucinda Childs fut immédiatement distinguée par la critique comme une artiste majeure.

    Depuis quelques années, ses chorégraphies sont entrées au répertoire de plusieurs ballets d'opéras européens. Dans son workshop new-yorkais ou sa maison insulaire en face de Boston, elle retrace son parcours.  Mario Fanfani 

     LUCINDA CHILDS COMPAGNIE

    © studio point to point

    « BERNARD HENRI LÉVY-LA BUSEFUNERAL PARADE OF ROSE »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :