• CÉLINE, DESTOUCHES, DELETANG

    Louis François Deletang, alias , Louis Ferdinand Destouches, Aka, Céline.

    C'est par deux coups qu'ils l'ont tiré la représentation. La tempe qu'il visait la première fois qu'il a raté le geste. Lui. C'est de face qu'il a agrafé la barre à son portrait. Lui. Maintenant c'est du bord de la mort qu'elle nous regarde sa béance. " C'est pas du propre : L'identité " Sic : Extrait "Les Comptes de Cheval Blanc'" de Monsieur Louis Hardouin 1961.

    LOUIS FERDINAND DESTOUCHES VOUS LA POUSSE LA CHANSONETTE  : RÈGLEMENT 

    VoiX & AccordéoN 

    TextE

    RÈGLEMENT
    I
    Je te trouverai charogne !
    Un vilain soir !
    Je te ferai dans les mires !
    Deux grands trous noirs !
    Ton âme de vase dans la trans’pe
    Prendra du champ !
    Tu verra c'est une belle assistance
    Tu verras voir comment qu" l’on danse !
    Au grand cimetière des Bons Enfants !

    Refrain
    Mais voici tante Hortense
    Et son petit Léo !
    Voici Clémentine
    Et le vaillant Toto !
    Faut-il dire à ces potes
    Que la fête est finie ?
    Au diable ta sorte ?
    Carre ! Dauffe ! M’importe,
    O malfrat ! tes crosses
    Que le vent t’emporte !
    Feuilles mortes soucis !

    II
    Depuis des payes que tu râles
    Que t’es cocu !
    Que je suis ton voyou responsable
    Que t’en peux plus !
    Va pas loper l’occase unique
    De respirer !
    Viens voir avec moi si ça t'pique!
    Aux grandes osselettes de Saint-Mandé, (bis)

    Refrain ...
    III
    C’est pas des nouvelles que t’en croques
    Que t’es pourri !
    Que les bonnes manies te suffoquent
    Par ta Mélie !
    C’est comme ça qu’est tombé Mimile
    Dans le grand panier !
    Tu vas voir ce joli coup de pile
    Que j’vais t’ourdir dans l’araignée !

    Refrain ...
    IV
    Mais la question qui m'tracasse
    En te regardant !
    Est-ce que tu seras plus dégueulasse
    Mort que vivant ?
    Si tu vas repousser la vermine
    Plus d’enterrement !
    Si tu restes en rade sur la pile (quille)
    J’aurai des crosses avec Mimile
    Au trou cimetière des Bons Enfants !

     Refrain (variante)
    Mais voici tante Hortense
    Et son petit Léo !
    Voici Clémentine
    Et le vaillant Toto !
    Faut-il dire à ces potes
    Que la fête est finie ?
    Au diable ta sorte ?
    Carre ! Dauffe ! M’importe,
    O malfrat ! tes crosses
    Que le vent t’emporte !
    Tourbillons et souci...s
    - Voilà. C'est fini.

    Texte de la chanson Règlement d'après le Cahier de l'Herne " CELINE" éditions de l'herne, le disque Pacific LDPF 199 et L'oreille de l'injustice.

     
    Texte de la chanson À nœud coulant d'après le Cahier de l'Herne " CELINE" éditions de l'herne, le disque Pacific LDPF 199 et L'oreille de l'injustice.

    I
    Vive Katinka la putain
    Celle qui n’aime le matin
    À l’aube grise !
    Crève le grain
    Ni mon cœur fidèle ni les roses 

    Refrain
    Youp ! Profondis !
    Yop ! Te Deum !
    À la grande vergue le petit homme !
    Chacun goéland dans sa mâture !
    À nœud coulant !
    Brave figure !

    II
    Quand Katinka sera bossue
    Nous irons voir aux citadelles
    À force de prêter son cul
    La cloche trois fois gros comme elle
     

    Refrain
    Youp ! Profondis !
    Yop ! Te Deum !
    À la grande vergue le petit homme !
    Chacun goéland dans sa mâture !
    À nœud coulant !
    Brave figure !

    III
    Celle qu’on branle chaque matin
    Pour fair’ lever tous les putains
    Grosse bataille petit butin
    Depuis l’Irlande aux Dardanelles !

    + d'infos clique sur les liens et les images/+ informations click on the words and pictures

     

    Entre les lignes. (RSR) "Céline, Un Pamphlétaire en Guerre" Jean pierre Martin, Jérôme Meizoz, Pierre-Guillaume de Roux, modérateur Christian Ciocca.

     Extraits Pamphlets de Louis Ferdinand Céline 

     L’ÉCOLE DES CADAVRES 1938.pdf

    BOUQUET

      Le Dr Logre, médecin de l’Infirmerie spéciale de la Préfecture de Police, signale que les cas de delirium tremens ont presque doublé depuis l’application des nouvelles lois sociales.
      L’absinthe est à présent servie dans les grands “démis” jadis réservés à la bière (le Populaire ; 27 décembre 37)
      Les aliénistes signalent une aggravation et une augmentation des cas de folie qui placent notre pays au premier rang des statistiques européennes de l’aliénation mentale.
      La “Bénédictine” dont l’action de capital payée 750 francs vaut aujourd’hui 6 860 francs a élevé régulièrement ses dividendes de 200 francs 80 en 1935 à 355 francs en 1938. 

     BAGARELLES POUR UN MASSACRE .pdf

    Une capitale loin de la mer c'est une sale cuve d'asphyxie, un Père-Lachaise en convulsions. C'est pas de l' "Urbanisme" qu'il nous faut!... C'est plus d'Urbanisme du tout! La banlieue faut pas l'arranger, faut la crever, la dissoudre. C'est le bourrelet d'infection, la banlieue, qu'entretient, préserve toute la pourriture de la ville. Tout le monde, toute la ville à la mer!. sur les artères de la campagne, pour se refaire du sang généreux, éparpiller dans la nature, au vent, aux embruns, toutes les hontes, les fientes de la ville. Débrider toutes ces crevasses, ces rues, toutes ces pustules, ces glandes suintantes de tous les pus, les immeubles, guérir l'humanité de son vice infect: la ville...

    LES BEAUX DRAPS pdf.zip

    L’ouvrier il s’en fout d’être aryen pur ! métis ou bistre ! de descendre de Goths ou d’Arthur ! pourvu que son ventre ne fasse pas de plis ! Et précisément ça se dessine... Il a d’autres chats à fouetter ! Qu’est-ce que ça peut bien lui faire d’être de sang pur ou de mélange ? Pourquoi pas marquis de Priola ? duchesse des Gonesses ? Tout ça des histoires de boches, des trucs pour emmerder les juifs, les razzier, secouer leur pognon. C’est des vengeances de l’Hitler qu’a pas pu dominer le monde, bien emmerdé. Y a des petits juifs bien sympathiques, et des Français des vaches finies, des lots écœurants. C’est pas du tout une question de race. C’est une question de classe. Tout le monde sait ça... Le juif est l’ami de l’ouvrier, démocrate, ami du progrès, partisan de l’instruction publique, du suffrage des femmes. C’est ça qui compte !
    C’est autre chose que du cagoulard. Un ami de la liberté ! c’est un persécuté le juif, un homme qui souffre pour sa religion ! Une victime des dictatures ! Les juifs responsables de la guerre ? Voilà encore une autre salade ! Une invention du Capital pour disculper les vrais coupables, les hommes de la cinquième colonne. Les vrais coupables c’est Hitler et puis Wendel, peut-être Dreyfus (et encore pour lui c’est à voir), d’accord et d’accord tous les trois (les gros ne se mangent pas), avec Churchill et Franco [53] pour étrangler le prolétariat, lui reprendre ses conquêtes de 36, sa dignité par les week-ends, sa Simca 12 et son bois de rose.
    C’est ça pour lui la guerre du monde à Prolétaire 41, c’est pour ça qu’il crève, qu’il la saute. On lui changera pas son idée avec des fifres et des sourires. La question du jour et de l’avenir. Il a la vérité dans le tronc, il en changera plus.
    Tout le reste c’est que de la manigance, des embrouillaminis de fausses vaches, de mecs payés par les dudules et par conséquent par les riches pour déconfire, noyer le poisson, pour endormir le damné de la Terre.

    CÉLINE, DESTOUCHES, DELETANG

     Procès Céline Documentaire dirigé par Antoine de Meaux et Alain Moreau

    Dans ce film dense, l’accusé dialogue, par archives interposées, avec une quinzaine de détracteurs et défenseurs aussi talentueux que passionnés, écrivains et essayistes, biographes et historiens (François Gibault, Philippe Sollers, Stéphane Zagdanski, Émile Brami, Pierre Assouline, Pascal Ory, Pierre-André Taguieff, Annick Durafour, Serge Klarsfeld...).


    A Entretiens avec Louis Ferdinand Céline avec André Parinaud, 1958 - Autre lien Clique Ici


    B Entretiens avec Louis Ferdinand Céline avec Francine Bloch 1959 - Autre lien Clique Ici

    Louis-Ferdinand Céline "Une légende, une vie" réalisation Claude Jean Philippe et Monique Lefevre TV Française 1976 clique-ici

    Bibliographie Louis-Ferdinand_Destouche-Celine.pdf

    + infos

    Louis-Ferdinand Céline - Henri Guillemin

    Le Petit Celinien Videos Céline

    PAGE EN COURS © studio point to point

    « LOUISE BROOKS MOVIESDÉCODER LE PROCÈS DES MÉDECINS DE NUREMBERG 1946/47 »