• KUNDERA MILAN - France culture Nïmes. EN SOIRÉE.

    France Culture retrouve cet été le public de Nîmes, avec une soirée unique, Mercredi 8 juillet ; entièrement consacrée à l’écrivain Milan Kundera, qui vient de publier aux éditions Gallimard : Une rencontre. " Rencontre de mes réflexions et de mes souvenirs ; de mes vieux thèmes, existentiels et esthétiques, et mes vieux amours Rabelais, Janacek, Fellini, Malaparte.... "

    "… quand un artiste parle d’un autre, il parle toujours (par ricochet, par détour) de lui-même et là est tout l’intérêt de son jugement ». Ainsi lorsque Bacon évoque Beckett ou, plus largement, et c’est là tout l’objet de ce texte non défini – il n’a pas de sous-titre –, lorsque Kundera analyse Dostoïevski, Céline, Philippe Roth, Malaparte, des écrivains mais aussi des peintres, des musiciens, des cinéastes".

    -Il s’agit d’interroger l’art et son rapport au monde, au rire, à la mort, à l’oubli et la mémoire, par des lectures de détail, rapprochées, en citant des textes, en les lisant, les écrivant, comme l’avait fait Gracq, par des anecdotes, des essais au sens plein du terme : faire se rencontrer les lectures, les textes, les œuvres, témoigner, produire une écriture en mouvement, née de la confrontation des sensibilités, des thématiques, des réflexions.

    Source France Culture & Mediapart

    "Le nouveau recueil de l'écrivain balance entre exercices d'admiration et indignation envers les « postmodernes ». Ecrivain de langue française en exil, Milan Kundera a multiplié, en alternance avec des romans, les recueils d'essais critiques : Les Testaments trahis, L'Art du roman. Critique d'artiste, critique des beautés calomniées, intransigeante envers la critique universitaire et journalistique. Le dernier en date de ces recueils, Une rencontre, est certainement celui où Kundera s'enthousiasme et s'irrite le plus vivement." Par Marc Fumaroli

    Plaisanterie concrète. Blague de l'histoire.

    LE MONDE DES LIVRES

    Enregistrement 20h30' - 22h (diffusion le 26 juillet à 20h)-Emission enregistrée en publicCour de l'Hôtel Boudon 4 rue de Bernis 30000 Nîmes Réalisation : Jacques Taroni - Renseignements Théâtre de Nîmes 1 place de la Calade 30000 Nîmes tél : 04 66 36 65 00 Billetterie Théâtre de Nîmes.Tarif unique : 5€.

    AVANT, 12h-13h30, Hé oui, Tout arrive par Arnaud Laporte avec Irène Jacob, Hugues Quester, Valérie Favre et Françoise Cohen. Pour le débat ARTS cinéma/pictural contemporain ; pour lequel on regrettera qu'Irène Jacob et Luc Quester ne présentent leurs peintures au Carré d'Art de Nîmes, ce qui aurait économisé la laborieux travail de l'actrice Valerie Favre produite par la Conservatrice Madame Françoise Cohen.

    © Studio point to point

    « PARTIR-SCOTT THOMAS-ATTAL-LOPEZ-VIALLLAT-SUQUET-CORSINIcARTed JUNCTION À SIOUVILLE ÉTÉ 2009 . »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :