• GIULIA ET SES PARENTS BRUNI-SARKOZY INVITÉS À PRENDRE LE THÉ À FUKUSHIMA

    Entretien "skype" entre Jean Luc Vilmouth du Japon et Dominique Balaÿ de France.
    Tous deux parlent de Fukushima Daiichi, l'explosion à la centrale nucléaire japonaise de mars 2011.
    L'un est sur place, à 50 kilomètres du réacteur, engagé à réaliser un film. L'autre s'y rendra pour enregistrer des sons. Nous somme au printemps 2012.
    La photo "Saved by Chance" est de Jean Luc Vilmouth.

    Myself as B.W, dans la région du cercle polaire, My dream House 2001
    « Elle très bien isolée et fonctionnelle, elle sait s’adapter au froid extrême. » + click  Here


    Dominique Balaÿ Synradio Photo pointtopoint Studio 2011.

    Seb Jarnot, " Et pendant ce temps là, à Fukushima… " " And during that time, in Fukushima…"

    + d'infos

    Fondation Franco-Japonaise Sasakawa

    Sarkosy Invisible

    Mensonge Fukushima de Sakosy

    Page en Cours © point to point studio

    « CLAUDE CAILLOL, EXPOSITION-EXHIBITION PAINTINGSLA LETTRE SARKOZY INQUIÈTE SES MILITANTS »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Avril 2012 à 10:23
    SARKÖZY de NAGY-BOCSA
    Vendredi matin, sur I-télé un président de la République française avoue l\'un de ses mensonges : Fukushima connais pas. Inquiétudes. Mais; toujours pas d\'excuses au famille des victimes Japonaises--- Voir aussi www.huffingtonpost.fr sarkozy-fukushima-pas-vrai ////// ou ///// www dailymotion : la preuve en images Sarkozy n est jamais allé a Fukushima
    2
    Samedi 19 Mai 2012 à 02:08
    Fukushima!
    ukushima! : communiqué de la mission Le 15 août, le collectif « Projet Fukushima ! » organisera un festival dans le département de Fukushima. De nombreux événements seront également organisés de façon continue et à long terme en faisant de ce festival un tremplin. Voici leur message : Le nom de cet évènement est Fukushima! Ni More More Fukushima, ni Stand Up Fukushima, mais simplement Fukushima!, sans aucuns adjectifs. Nous voulons commencer par regarder Fukushima en état actuel, en tant que tel. C'est avec cette idée que des musiciens et des poètes qui sont originaires de Fukushima se sont réunis. Certains peuvent penser que ce n'est pas le moment d'organiser un festival, étant donné qu'un nombre important de personnes sont confrontés non seulement aux dégâts du séisme et du tsunami, mais aussi à l'accident de la centrale nucléaire dont l'issue reste encore indéterminée. Malgré cela, ou plutôt pour cela, nous avons besoin de la musique, de la poésie et de l'art qui pourraient nous montrer un point de vue possible ainsi qu'une façon dont on aborde la réalité. Fukushima est connu dans le monde entier par son stigmate. Mais nous ne perdons pas l'espoir de retrouver Fukushima. Même dans la crainte de ne plus pouvoir revenir dans nos ville natales, nous voudrions penser à l'avenir de notre département pour permettre au lieu de rester connecté avec le reste du monde et également dans l'espoir de continuer à vivre dans ce lieu. Pour cela aussi, nous avons besoin d'un festival. Nous avons besoin d'un endroit où les gens peuvent se réunir pour échanger. A travers ce festival, nous permettrons à tout le monde de connaître l'état actuel de Fukushima, ainsi que la possiblié de son avenir. Nous sommes déterminés à donner au nom de Fukushima une connotation positive. Le 8 mai 2011 Le collectif Projet Fukushima! Michiro Endo, Otomo Yoshihide, Ryoichi Wago
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :