• VIAN BORIS, CANTILÈNES EN GELÉE

    Capture Pointtopoint Studio "Boris"

    Cantilènes en gelée.
    Les voici revenus manuscrits manu mirlitoni les cantilènes, pleins de pleins et de déliés, à lire au vif de leurs jambage. En caressant du coin de l'œil les dessins des seins et des sexes qui avaient vu le jour, en 1949, quasi sous le manteau. Ça fleure l'encre fraîche et la chair crue. Noël Arnaud nous postface l'histoire de ce mince recueil de poèmes, depuis longtemps introuvable, que Boris Vian improvisa entre deux hoquets de trompette. La trompette rit jaune et son cuivre se réveille vert-de-gris. La tendresse amadoue par moments de fugitives sonorités en mal d'enfance. Mais tout de suite la chanson tourne à l'aigre, la mort montre les dents : " Des tripotées / D'oiseaux sans ailes ni sans eau / poussaient des cris d'échiran…" Jean Suquet.
    Mars 1979 numéro 129 Numéro Spécial de la revue Obliques VII Illustrée par Christiane Alananore. N° [7], 1978, 60 pages. ôstface Noël Arnaud [ « Boris Vian, Cantilènes en gelée » 26110 Nyons B.P n°1 - Les  Piles Roger Borderie.

    LECTURES CHOISIES EXTRAIT 129

    + d'infos
    Google Books

    Boris vian Textes Pdf

    Page en cours © studio point to point

    « SAINT-JOHN PERSE CHANT POUR UN ÉQUINOXELUIGI GHIRRI »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :