• STAR ACADEMY, AVEC DANIEL BUREN-AVEC OLIVIER MOSSET-AVEC NIELE TORONI-AVEC MICHEL PARMENTIER

    Buren, Mosset, Parmentier, Toroni, n'exposent pas

    BMTP, Salon de la  Jeune Création PARIS 1967

    "BMTP" La Biennale de Paris 1967

    Un flash-back sur hier,  qui aujourd'hui se comprend comme un "TV programme"

    Texte questions réponses de l'entretien

    Daniel Buren: première gauche: nous faisont une peinture qui doit être regardée, il suffit de la regarder.

    Speaker: Comme toute peinture

    Michel Parmentier: pas de mise en page

    Speaker: où est la différence entre ce que ces quatre mousquetaires de la peinture font et…

    Olivier Mosset: à priori comme ça

    Niel Toroni : Ah mais tout ce qu'il dit est très bien.

    Daniel Buren De: ce que l'on fait ne sert à rien et c'est le contraire de la peinture qui sert à quelque chose

    Avec les quatre panneaux proposés qui font décor à l'entretien du groupe, BMTP qui se détermine à participer la reconnaissance filmée d'une nouvelle peinture genre: "In-situ". In, par les masses égalitaires des toiles réparties sur le mur. Par les rythmes équilibrés de la mise en forme, des tableaux, qui détermine una croix. Soient un ensemble-fonction de croyants-productifs qui participe à la chorégraphie du monde télévisuel français pour laquelle les remarquables artistes affirment nier l'illusion de la boîte à magie qui les piège en "images-situ".


    © Studio point to point

    « SANDRA MOUSSEMPÈS ET JACQUES-MARIE BERNARD-BEAUTY SITCOM-CONCERTAVIGNON IN FABULA, BELLES 2000, RVG »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :