• RAPHAËL ZARKA AND COMPAGNIE

    Raphaël Zarka vue exposition

    Raphaël Zarka Forme à clés, sculpture Courtesy Galerie Michel Rein

    Raphaël Zarka Photographie (Skater on Clara Clara)

    QUI SERA LE MAÏTRE ? WHICH IS TO BE THE MASTER ?

    Extrait video du Film de Sylvain Robineau

    Ecrit et filmé par Sylvain Robineau, avec la collaboration de Guillaume Noyelle.
    Trucage et graphisme de Sébastien Aubert, mixage son de Charli "Circus" Masson.
    Produit par Canam Production, avec le soutien de Centre Images.

    Avec :
    Guillaume Noyelle (le skater), Raphaël Zarka ("la Conjonction interdite, notes sur le skateboard", éditions fsept), David Azencot (Journaliste Radio Campus Paris), Frédéric Boucaumont (voix off radio), Laura Chetrit (Laura), Ian Faure (Ian), Sylvain Robineau (le taxi), Arnaud Dedieu (Arnaud), Soy Panday et Julie Castéran (les danseurs du Samedi soir).

    Le skateboard est à la fois un moyen de locomotion et un outil de jonglage fabuleux. La ville, formidable aire de jeu pour le skateur, est aussi la scène où évoluent les quatre personnages de ce film.Raphaël Zarka, artiste et auteur de deux livres sur le skatebaord, expose à la radio sa vision et sa conception du skateboard. Soudain un flash interrompt l'émission: le faux taxi parisien rode toujours, deux filles ont disparu après être montées à son bord.

    Une jeune femme, Laura, a renoncé à sa relation avec Ian. Celui-ci nourrit une passion qui selon elle a "décrochée le premier rôle". Elle a une lubie, tous les samedis elle prend un taxi et collectionne les portraits de chauffeurs.Les propos de Raphaël Zarka à la radio alimentent la discussion de Laura et du taximan sur les relations amoureuses. Tandis qu'ils confrontent leurs idées et traversent un Paris étrangement calme, un skateur en polo rouge parcourt la ville. Ian, lui, s'enferre dans sa nostalgie de Laura, il ferait tout pour la revoir et la reconquérir, et pour ça il a un plan.Qui sera le maître ?

    A skateboard is at the same time a means of locomotion and an incredible juggling tool. The city, wonderful playground for a skateboarder, is also the stage on which the four characters of this movie cross paths. Raphael Zarka, artist and author of two books on skateboarding, explains on a radio show his perception and outlook on skateboarding. Suddenly, a news report interrupts the show : the fake cab driver is still prowling, two girls have disappeared after being mounted on board.

    A young woman, Laura, has renounced to her relationship with Ian. He is absorbed with a passion which, according to her, has taken the leading role. She has a strange habit, every Saturday she takes a cab and collects portraits of cab drivers. The words of Raphael Zarka, overheard on the radio, are feeding the conversation between Laura and the cab driver on romantic relationships. While they are confronting ideas and driving through a surprisingly calm Paris, a skateboarder in a red polo shirt is roaming around the city. Ian, for his part, is trapped in the nostalgia of his relationship with Laura. He would do anything to see her again and win her back, and for this, he has a plan. Which is to be the master?

    « DASH SNOW-THE YOUNG AND THE RESTLESSDOCTEUR MABUSE-FRITZ LANG »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 21 Février 2013 à 16:01
    Raphaël Zarka
    Travaux à vendre. clique sur le lien.
    2
    Samedi 30 Novembre 2013 à 03:07
    Raphaël Zarka Exposition MRAC Sérignan
    Raphaël Zarka Du 16 novembre 2013 au 16 février 2014 Commissariat, Hélène Audiffren Sculpteur, photographe et vidéaste, Raphaël Zarka explore l'histoire des formes tel un collectionneur, sociologue ou archéologue, pour en montrer la permanence. Il construit un univers comme un immense cabinet de curiosités où la récurrence des formes dans la culture et l’histoire de l’art reste le point central de sa réflexion. L'exposition à Sérignan va se développer autour de deux formes omniprésentes dans son travail, sur les deux niveaux du musée : le rhombicuboctaèdre et les prismatiques.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :