• PIER PAOLO PASOLINI-OÙ VONT LES HOMMES?

    ピエル・パオロ・パゾリーニ Comizi D'Amore Pier Paolo Pasolini 1963
     

    "Credo nel progresso non credo nello sviluppo"
    "Je ne crois pas au progrès en matière de développement" Link Clic Here

    PORCILE

    Pier Paolo Pasolini - Porcherie 1969 Link Clic Here

    Avec : Pierre Clémenti, le chef des cannibales, Franco Citti, son premier disciple, Jean-Pierre Léaud, Julian Klotz, Anne Wiazemsky, Ida, Marco Ferreri: Hans Guenther , Ugo Tognazzi: Herdhitze, Franco Citti: le second cannibale, Ninetto Davoli: Maracchione, Luigi Barbini; le soldat tué et mangé. entretien Ina +

    uccellacci e uccellini  

    Pier Paolo Pasolini - (oiseaux petits et grands) 1966.

    (CLICK HERE) Entretien Rodolphe-M. Arlaud/Pier Paolo Pasolini Documents 24-05/1966

    Film écrit et réalisé par Pier Paolo Pasolini
    Photographie Tonino Delli Colli, Mario Bernardo, l'architecte Louis Scaccianoce designer, Danilo Donati costumes, musique originale d'Ennio Morricone, Nino Baragli Assemblée; aide réalisateur Sergio Citti, directeur adjoint de Carlo Morandi, Vincenzo Cerami.
    Interprétation et caractères Totò (Totò Innocenti - Brother Ciccillo) Ninetto Davoli (Innocenti Ninetto - Brother Ninetto), Femi Benussi (Moon, la prostituée), Francesco Leonetti (la voix du corbeau). Aussi: Gabriele Baldini, Riccardo Redi, Lena Lin Solaro, Rossana Rocco, Cesare Gelli, Vittorio La Paglia, Siciliano Flaminia, Alfred Lire, Renato Montalbano, Mario Pennisi, Fides Stagni, Giovanni Tarallo, Umberto Bevilacqua, Renato Capogna, Vittorio Vittori Davoli Pietro.
    Arco Film Production (Rome); producteur Alfredo Bini, le film Ferrania P 30, 35 mm, b / w; vue de la caméra Arriflex, le développement, l'impression, des effets optiques Spes; International Recording enregistrement sonore (Westrex Sound System), le doublage CDC; mélange Emilio Rosa CIDIF distribution.
    Occasions d'Octobre à Décembre 1965, studios Incir De Paolis, Rome, en dehors de Rome, Fiumicino, Tuscania, Viterbo, Assise.
    XX Festival de Cannes Prix: Mention spéciale à Toto pour l'interprétation.
    Ruban d'argent Pier Paolo Pasolini pour le meilleur scénario original et meilleur acteur Totò.

     La ricotta

     Pier Paolo Pasolini 1963.

    Écrit et réalisé par Pier Paolo Pasolini
    Photographie Tonino Delli Colli, architecte Flavio Mogherini costume Danilo Donati, coordination musicale Carlo Rustichelli ; Montage Nino Baragli; aide réalisateur Sergio Citti, Carlo Di Carlo.
    Cast et personnages Orson Welles (le directeur, a fait part de Giorgio Bassani), Mario Cipriani (chiffons), Laura Betti (la "diva"); Edmonda Aldini (un autre "diva"); Vittorio La Paglia (le journaliste), Marie Berardini (le strip-tease), Rossana Di Rocco (la fille de chiffons.) Et: Tomas Milian, Ettore Garofalo, Lamberto Maggiorani, Alan Midgette, John Orgitano, Franca Pasut. Ont également participé étaient: Joseph Berlingeri, Andrea Barbato, Giuliana Calandra, Adele Cambria, Romano Costa, Giorgi Elsa de ", Carlotta Del Pezzo, Gaius Fratini, John Francis Lane, Robertino Ortensi, Letizia Paolozzi, Enzo Siciliano.
    La production Arco Film (Rome) / International Films (Rome) / film Lyre (Paris), le producteur Alfredo Bini, film Ferrania P 30, Eastman Kodak Couleur, taille: 35 mm, n / b et couleur, caméra Arriflex, le développement et l'impression de l'Institut lumière nationale, le doublage CID-CDC; Titanus synchronisation, la répartition Cineriz, durée 35 minutes.
    Prise de vue d'Octobre à Novembre 1962; studios Cinecittà de Rome ; médailles d'or du meilleur réalisateur, Saint-Vincent-4 Juillet 1964.

    Extrait de RO-ssellini, GO-dard, PA-solini, G-regoretti

    « joyeux principes de la fin du monde »


    Il Nuovo Mondo Godard

    + d'infos

    Carnet de notes pour une Orestie africaine, 1970 > version longue, clicque ici

    1968-1969, Pasolini tourne en Afrique un Carnet de notes pour une Orestie africaine, dans cette « forme nouvelle » que sont les Appunti pasoliniens. Work in progress à forte dimension méta-cinématographique, le Carnet de notes fait travailler ensemble la fiction et le documentaire : le mythe raconté par Eschyle s’ouvre à une démarche archéologique et ethnologique, que motive une urgente quête des survivances. Pasolini met ainsi en œuvre une  poétique du déplacement,

    VideopasoliniDecameron1

    VideopasoliniDecameron2

    Videoasoliniteorema0

    VideoPasoliniIlVangelosecondoMatteo

    Pier Paolo Pasolini La volce della Luce

    La ricotta PPP les secrets de La Création

    ®STUDIO FROM TO POINT

    « Hier, j'ai vu la meRTEN COMMANDMENTS FOR GILBERT AND GEORGE »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :