• PETITE CONVERSATION POUR DRÔLES D'OISEAUX

    commutation

    It is a happiness to wonder, « c’est un bonheur d’être étonné » ; mais aussi, it is a happiness to dream, « c’est un bonheur de rêver »

    Je parlais tout à l’heure des artistes qui cherchent à étonner le public. Le désir d’étonner et d’être étonné est très légitime. It is a happiness to wonder, « c’est un bonheur d’être étonné » ; mais aussi, it is a happiness to dream, « c’est un bonheur de rêver ». Toute la question, si vous exigez que je vous confère le titre d’artiste ou d’amateur des beaux-arts, est donc de savoir par quels procédés vous voulez créer ou sentir l’étonnement. Parce que le Beau est toujours étonnant, il serait absurde de supposer que ce qui est étonnant est toujours beau. Or notre public, qui est singulièrement impuissant à sentir le bonheur de la rêverie ou de l’admiration (signe des petites âmes), veut être étonné par des moyens étrangers à l’art, et ses artistes obéissants se conforment à son goût ; ils veulent le frapper, le surprendre, le stupéfier par des stratagèmes indignes, parce qu’ils le savent incapable de s’extasier devant la tactique naturelle de l’art véritable. …  Extrait Le salon 1856 Charles Baudelaire clique pour lien.

    Ballot et confettis, Mariage /  mendicante e coriandoli

    Plafond blanc jamais vu bing jadis à peine presque jamais une seconde sol blanc jamais vu peut-être par là. Bing jadis à peine peut-être un sens une nature une seconde presque jamais bleu et blanc au vent ça de mémoire plus jamais. Faces blanches sans traces une seule rayonnante blanche à l’infini sinon su que non. Lumière chaleur tout su tout blanc cœur souffle sans son. Tête boule bien haute yeux blancs fixe face vieux bing murmure dernier peut-être pas seul une seconde œil embu noir et blanc mi-clos longs cils suppliant bing silence hop achevé. Samuel Beckett Samuel_Beckett-Bing-Extrait-Texte.Pdf

    Conversation

    Et ceux-là vous demanderaient bien ce que c'est que l'obscène ? Question embarrassante à résoudre comme les questions. J'aimerais autant donner la définition géométrique d'une belle paire de bottes ou d'une belle femme, deux choses importantes. Les gens qui voient notre globe comme un gros ou un petit tas de boue sont de singulières gens ou difficiles à prendre.
    Vous venez de parler avec un de ces gens infâmes, gens qui ne s'intitulent pas philanthropes et qui ne votent pas pour la démolition des cathédrales, sans craindre qu'on les appelle carlistes. Mais bientôt vous vous arrêtez tout court ou vous vous avouez vaincu par ceux-là sont des gens sans principes, qui regardent la vertu comme un mot, le monde, comme une bouffonnerie. De là ils partent pour tout considérer sous un point de vue ignoble, ils sourient aux plus belles choses et quand vous leur parlez de philanthropie, ils haussent les épaules et vous disent que la philanthropie s'exerce par une souscription pour les pauvres. Gustave Flaubert Textes de jeunesse II Mémoires d'un fou 1838 

    Un Possible à 3 elements et une inconn…

    et puis, un oiseau s’est approché, en diagonale, et est resté perché dessus.Texte par Maurice-Edgar Coindreau 1938

    + Infos

    * Then there was a bird slanting and tilting on it. texte de William Faulkner 1929

    PETITE CONVERSATION AVEC BALLOT ET CONFETTIS POUR DRÔLES D'OISEAUX Page qui court © Point to Point Studio XXI°

    « LA RÉCLAMATIONBrouillon »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :