• NINIE #D 2014

    NiNie

    J’ai si bien appliqué le dessin qui disparut sous la casserole bouillante que Daniel avait posée quelques années plus tôt pour nous présenter en partage le repas qui épongea tous nos excès ; que j’éprouve un réel plaisir à vous présenter le bel ordre de l'ouvrage qui me permit la possibilité de ventiler des parallèles qui ne fixent ni carré ni trompette…

     Cathy Donin chanteuse et accordéoniste avec son public en 2011

    Quand elle était p’tite
    Le soir elle allait
    A Saint’-Marguerite
    Où qu’a s’dessalait :
    Maint’nant qu’elle est grande,
    Ell’ marche le soir
    Avec ceux d’la bande
    À Richard-Lenoir

    Refrain:

    À la Bastille
    On aime bien
    Nini-Peau-d’chien :
    Elle est si bonne et si gentille !
    On aime bien [ qui ça !?… ]
    Nini-Peau-d’chien,
    [ où ça!?… ] À la Bastille

    Elle a la peau douce,
    Aux taches de son,
    À l’odeur de rousse
    Qui donne un frisson,
    Et de sa prunelle,
    Aux tons vert-de-gris,
    L’amour étincelle
    Dans ses yeux d'souris.

    Refrain avec cœur

    Quand le soleil brille
    Dans ses cheveux roux,
    L’génie d’la Bastille
    Lui fait les yeux doux,
    Et quand à s’promène,
    Du bout d’l’Arsenal
    Tout l’quartier s’amène
    Au coin du Canal.

    Refrain avec cœur

    Mais celui qu'elle aime,
    Qu'elle a dans la peau,
    C'est Bibi-la-Crème,
    Parc' qu'il est costaud,
    Parc' que c'est un homme
    Qui n'a pas l'foie blanc,
    Aussi faut voir comme
    Nini l'a dans l' sang ! 

    Chanson  d'Aristide Bruant fin XIX°


    Variété Version Complète de Nini-Peau-d’chien, interprétation de Patachou

    + Infos


    Petit complément à l'orange

    C'est beau; très beau. Dis-moi: c'est qui, c'est oů?

    Salut Pierre, heureux que Ninie te plaise. Elle ventile  mon appartement depuis quelques jours. Les auteurs en seraient restés à un temps, traversé, de un Daniel, de un Maurice, de un Cathy, de un Jean. Des bruits de gestes des souffles de sons dans mon grenier cérébral, si je ne l'ai eu boutés sur ce mur où résonne en dépense de corps ces paisibles figures dans l'X de Samuel.

    © studio point to point

    « COMPLIMENTS POUR MESSIEURSGODARD SANS JEAN-LUC, PASOLINI PIERRE ET PAUL »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :