• JEAN EUSTACHE


    Jean Eustache, voir images de Jerome Bosch "le jardin des délices"

    Le Jardin des délices de Jean Eustache

    Jean Eustache photo Alix Cléo Roubaud

    Jean Eustache naît le 30 novembre 1938, au sud de Bordeaux à Pessac auprès de sa grand-mère, puis il vivra son adolescence à Narbonne avec sa mère. Suite à des études techniques il obtiendra un diplôme en électricité. À la fin des années cinquante il monte à la capitale. À Paris. Il y pratique plusieurs emplois: à la Société Nationale du Chemin de Fer Français, au service de la recherche de la Radio Télévision Française… C'est les années de rencontres: avec Jeanne Delos, assistante aux cahiers du cinéma qui sera son assistante de réalisation, son épouse, la mère de ses deux enfants, avec Paul Vecchiali qui le soutiendra pour son premier tournage, avec  Jean-Luc Godard qui l'aidera pour réaliser "le père noël a les yeux bleus", avec Jean Douchet, avec, Jean Pierre Léaud, Rohmer, Truffaut, Rivette, Labarthe, et bien d'autres personnalités réunis aux champs Élysée.

     "un jour, nous vîmes arriver un jeune homme, très réservé, qui cherchait surtout à ne pas se faire remarquer. C'était le mari de la secrétaire. Il venait chercher sa femme vers huit heures du soir. Pendant ce temps, toute l'équipe des "Cahiers", présents et passés, ceux de la Nouvelle Vague, entre autres, qui rejoignaient les autres après leur tournage, discourait avec animation des films nouveaux, des cinéastes aimés ou détestés, des courants philosophiques ou artistiques en pointe, etc. Personne ne prêtait attention à Jean Eustache. Mais bientôt, celui-ci arrivait juste un peu plus tôt. puis bientôt encore plus tôt, pour débarquer, un soir, après quelques mois, vers les six heures. Entre temps l'équipe s'était habituée à sa présence, conversait avec lui et constatait que sa passion du cinéma était réelle, que ses goûts rejoignaient ceux, en général, de la revue. Bref, il fut adopté. Il fut considéré comme appartenant aux "Cahiers du cinéma." Jean Doucet

    Le cochon par Jean Eustache co-réalisé avec Jean-Michel Barjol

    "les photos d'Alix" avec Alix Cléo Roubaud et Boris Eustache son dernier film

    Images: Robert Alazraki, Caroline Champetier, son: Bruno Charier, réalisation Jean Eustache 1980

    + d'infos

    J'ai fait partie de la génération qui a eu la passion du cinéma, comme spectateur. Je ne songeais pas en faire un jour. Mais à force de chercher des vieux films et aussi des nouveaux, d'en voir deux ou trois par jour et de passer le plus clair de son temps au cinéma, on rencontre des gens qui ont la même passion. Il y en avait des plus jeunes, des plus vieux, on apprenait que certains avaient fait un court-métrage, que d'autres avaient été assistants sur un long métrage, et bientôt la passion du court métrage débouchait naturellement sur sa fabrication.
    Ça s'est passé insensiblement, pas du tout par accident. Le jour où j'ai eu envie de faire mon premier court métrage, qui était en seize millimètres et durait quarante minutes, je me sentais capable de le mener à bien. Je n 'ai pas connu d'école de cinéma. Je pense que pour les sections techniques, opérateurs, son, c'est certainement utile, mais pour la mise en scène, ce n'est pas du tout indispensable.
    J'aime le cinéma populaire, je n'ai jamais voulu faire autre chose. Comme Renoir, que j'admire. Mais je tournais des courts métrages de quarante, quarante-cinq minutes, qui ne pouvaient pas entrer dans le système d'exploitation. Pourquoi faut-il donner obligatoirement aux films, longs au courts, une durée commerciale ? On n 'empêche pas un écrivain d'écrire un roman de mille pages ou une nouvelle de quelques pages. Au cinéma, dès que l'on sort des normes, on rencontre des difficultés insurmontables et l'on reste inconnu du public.
    Jean Eustache. 

    Une sale Histoire 1976/1977

    Offre d'emploi 1980

    scénario la maman et la putain 1973

    Le Dictionnaire Eustache

    Eustache-Jean-Retrospective-16-films.pdf


    Interview avec Jean Eustache, de l’équipe de La Maman et la putain à Cannes en 1973

    Filmlienlamamaylaputa lamamanetlaputain



    Page en cours © studio point to point XXI°

    « LES MONTAGNESSTARING BACK, 290721 290712 »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 11 Mars 2014 à 13:22
    http://www.streaming-sur-vk.com/broken-flowers-streaming/
    Voir for Jean Eustache de Jim Jarmusch Broken Flowers ----- http://www.streaming-sur-vk.com/broken-flowers-streaming/ -- Une lettre rose, postée par une main de femme, passe de centre de tri en camions petits et gros puis en avion avant d'être amenée par la postière chez Don Johnston. Celui-ci, quinquagénaire assez riche pour ne pas travailler, se fait larguer par sa dernière conquête, Sherry, qui lui reproche son donjuanisme qui l'empêche de se construire et d'être elle-même. Don se résigne une fois de plus à vivre seul, effondré sur son canapé ou regardant la télévision qui passe La Vie privée de Don Juan
    2
    Dimanche 15 Février 2015 à 21:54
    L authentique proces
    L'authentique procès de Carl-Emmanuel Jung Video Film Reconstitution imaginaire du proces de Carl Emmanuel Jung, criminel de guerre, prevenu libre, juge vingt ans apres pour ses crimes. Réalisée par Marcel Hanoun. Avec Maurice Pouillenot, Jane Le Gal, Elisabeth Braconnier et en prie une participation de Jean Eustache.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :