• DÉFINI, FINI INFINI MARSEILLE IN-SITU RADIEUX DE DANIEL BUREN

    Unité d'habition, Gymnase de Le Corbusier Marseille In-situ de Daniel Buren été 2014

    Exposition Défini, Fini, Infini, travaux in situ de Daniel Buren

    À VOIR AU

    MAMO Audi Talents Awards
    Centre d'art de la Cité Radieuse - Marseille

    Terrasse gratuite - Intérieur 5 euros
    du 30.06.2014 au 30.09.2014

    info(@)mamo.fr  Tel +33 1 42 46 00 09

    EXENTRIQUE[s] vidéo Grand Palais 2012 Travail IN-SITU de Daniel Buren

    La pièce présentée à l’intérieur du MaMo est-elle un hommage à l’ORTF et à sa mythique mire ?
    Ah non, cela est arrivé une fois fini ! Une surprise. Avec les miroirs, il y a parfois des choses qu’on n’imagine pas et qui apparaissent. Celle-là, je l’ai gardée. Ça donne cette image de mire que beaucoup de gens ont gardée en tête. Ora Ito (designer, fondateur du MaMo, ndlr) a d’ailleurs fait une recherche sur les mires télévisuelles et la chose la plus incroyable, c’est que celle-ci correspond à celle qui a été utilisée en 1953 à la télé française… L'année exacte de la construction de la Cité radieuse par Le Corbusier ! Doit-on y voir un clin d’œil à travers les âges ?

    Avant ce travail, quel était votre rapport avec Le Corbusier ?
    J‘ai toujours considéré qu’il était l’un des plus grands architectes du XXe siècle, mais je n’avais jamais espéré travailler sur une de ses constructions. Le plus étonnant, ici, c’est l’intelligence de ce building. La rue intérieure, le restaurant, l’hôtel… Il y a plein de choses ici qui sont terriblement innovantes, au-delà de l’esthétique, qui est déjà très spéciale. Mais ce que j’apprécie le plus, c’est le fait d’avoir imaginé un lieu où les habitants peuvent venir se reposer, courir, se rencontrer, danser, sur leur propre toit. C’est génial car les gens qui viennent ici finissent par se connaître.

    C’est une idée qu’on devrait utiliser dans tous les HLM de France et de Navarre ! Tellement simple et évidente qu’on se demande si les gens ne sont pas stupides ou aveugles de ne pas l’avoir déclinée ailleurs. Les crétins ont cru suivre les idées de Le Corbusier en faisant des barres insipides… Mais personne n’a vraiment utilisé sa pensée pour des HLM. C’est ce qui me touche le plus dans la Cité radieuse : l’intelligence de ce lieu qui aurait pu servir de modèle et qui a été totalement ignorée. Extrait entretien Gilles Rof-Daniel Buren Lire la suite clique Ici

    + INFOS

    Merci Jean-Mrac [s]

    Buren Website

    Daniel Buren BMPT

    Page qui court © Point to Point Studio XXI°

    « GAZA REVUE PRESSE VIDEOSMANUEL VALLS FRANÇOIS HOLLANDE, EN AVANT »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :