• C'EST TOUJOURS LES AUTRES QUI MEURENT, JEAN-FRANÇOIS VILAR

    Illustration, Jean Suquet, Plans du Grand Verre, Photographie Étant données… Et captures écrans.

    Quand un magazine de télé qui tire à millions décerne son grand prix du roman noir à un polar sous une couverture de bibliothèque de gare… Il faut faire attention qu'un train peut en cacher un autre. C'est écrit vif, vite, net. La remontée de la rue Saint-Denis, la griserie de la grisaille, ses filles haut-troussées jusqu'à la tire-lire, sont la première fête où nous entraîne un ex-enfant de Mai qui fait le photographe. Retour par le canal Saint-Martin parce qu'il faut toujours deux seins pour faire une femme. Nous glandons de concert avec un gang de 9, neuf, célibataires qui machinent leurs coups dans une librairie à l'enseigne de "la brouyeuse de chocolat", sous le haut commandement de Rose-la-Pute, la jolie rousse en bas résille, qui les envoie à la mort jouer les preneurs d'otages au 3ieme étage de Beaubourg… Tout le monde a deviné l'œuvre la plus énigmatique, la plus originale du siècle sous un déguisement de bande dessinée : le Grand Verre de Marcel Duchamp. Prière de toucher : "la Vierge-Mariée" est nue, les seins lourds, la bouche humide. Ici et maintenant. Comme sa descente sur terre en passe par une révélation photographique l'essentiel du Grand Verre, la transparence, n'apparaît au tirage que sous la forme d'un grand noir, mais c'est le fond rêvé pour déclarer sa flamme. De gaz d'éclairage en chute de reins, ou de riens, de rues en rue, de clin d'œil en clins d'yeux, Dieu – mille excuses, la Déesse! – a reconnu Vilar pour un des siens. Jean Suquet.
    Novembre 1982, [article 227] Jean François Vilar, C'est toujours les autres qui meurent. Paris A.Fayard 1982. 277 pages (Fayard/Noir) ISBN 2-213-01122-2

    LECTURES CHOISIES EXTRAIT 227

    Publication du livrre de Jean Suquet LECTURES CHOISIES en cours © studio point to point and From Point to Point XXI°

    Jean François Vilar Apostrophes Pivot Tv 1985. Capture Point to Point Studio

    <script src="http://file.blog-24.com/util/Scripts/swfobject_modified.js" type="text/javascript"></script> <script type="text/javascript">// <![CDATA[ function MM_CheckFlashVersion(reqVerStr,msg){ with(navigator){ var isIE = (appVersion.indexOf("MSIE") != -1 && userAgent.indexOf("Opera") == -1); var isWin = (appVersion.toLowerCase().indexOf("win") != -1); if (!isIE || !isWin){ var flashVer = -1; if (plugins && plugins.length > 0){ var desc = plugins["Shockwave Flash"] ? plugins["Shockwave Flash"].description : ""; desc = plugins["Shockwave Flash 2.0"] ? plugins["Shockwave Flash 2.0"].description : desc; if (desc == "") flashVer = -1; else{ var descArr = desc.split(" "); var tempArrMajor = descArr[2].split("."); var verMajor = tempArrMajor[0]; var tempArrMinor = (descArr[3] != "") ? descArr[3].split("r") : descArr[4].split("r"); var verMinor = (tempArrMinor[1] > 0) ? tempArrMinor[1] : 0; flashVer = parseFloat(verMajor + "." + verMinor); } } // WebTV has Flash Player 4 or lower -- too low for video else if (userAgent.toLowerCase().indexOf("webtv") != -1) flashVer = 4.0; var verArr = reqVerStr.split(","); var reqVer = parseFloat(verArr[0] + "." + verArr[2]); if (flashVer < reqVer){ if (confirm(msg)) window.location = "http://www.macromedia.com/shockwave/download/download.cgi?P1_Prod_Version=ShockwaveFlash"; } } } } // ]]></script>

    JEAN-FRANÇOIS VILAR, 95% DE RÉEL Extrait

    Film de Pierre-André Sauvageot. Image : Joseph Brettrager. Son : Stéphane Kayler. Montage : Christine Monge. Musique originale : Serge Paget. Une production Périfilms. Avec le soutien de Périphérie / centre régional de création cinématographique / partenaire du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis.

    Portrait de l'homme et de l'écrivain, JF Vilar à travers la chronique d'une écriture en cours, en l'accompagnant là, où jour après jour, il construit son oeuvre. Paris où il écrit le plus souvent. Prague, qui l'inspire depuis toujours et où il a situé l'intrigue de son roman. Terezin, ville ghetto, ancien camp de concentration et antichambre d'Auschwitz, où est née l'envie d'écrire.

    Actes sud livres Jean François Vilar

    Pierre-André Sauvageot Commande du DVD Jean-François Vilar

    Marcel Duchamp Le grand Fictif Jean Clair

    googleBooks

    © studio point to point

    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ swfobject.registerObject("FLVPlayer"); // ]]></script>
    « DIRECTOR'S CUTSARAH KANE ON OF, THÉÂTRE »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :