• ANDRIEU JEAN-MARC LIMITE MODERNE ET TOUT DE TRAVERS EXPOSITION

    LIMITE MODERNE ET TOUT DE TRAVERS

    En terme de grosse limite, il y en a une qui me tient à coeur, particulièrement, c’est celle du choix des axes (vertical, horizontal, oblique), car ici le choix est vraiment limité à trois options, ce qui semble totalement  étranger au concept moderne de l’offre maximalisée. 

    Bien entendu,  ces trois options ne se valent pas même si elle concourent toutes à la définition de l’espace euclidien, concept bien pratique au quotidien, mais qui n’offre guère d’autre alternative  aux choses que d’être verticales, horizontales ou obliques. 

    Ainsi, si la verticale ne se parcourt que de haut en bas  et de bas en haut, (quelquefois avec difficulté) si l’horizontale, du moins dans les trois dimensions, permet quelques fantaisies de devant derrière ou de droite et gauche, il est clair que l’oblique seule en tant que moyen terme, autorise un maximum de latitude en permettant de prendre les choses de biais.Donc dans cette apparente orthogonalité de la Vigie (où toutefois les angles droits sont rares) il sera sûrement question de diagonales mais aussi peut-être d’inertie, de rythme de gravitation et de la plénitude du cercle, de nous, du monde, de l’amour… autant de choses qui vont de travers.” Jean-Marc Andrieu, juillet 2012.

    Vue a.  Jean Marc Andrieu pendant l'accrochage du travail

    Exposition 28 Septembre/17 Octobre 2012

    Ouverture du mardi au samedi de 14h à 18h. Entrée libre

    Pour cette 8ème édition de l’exposition “No Limit”, La Vigie a choisi d’inviter l’artiste Jean-Marc Andrieu qu’elle avait présenté en 1999 lors de la “Rencontres N°13” voir catalogue clique ici.

    Avec l’ensemble du bâtiment, ses contraintes et ses spécificités que l’artiste aura à dialoguer.

    L’exposition devenant alors la résultante du “frottement” de deux réalités, celle d’un questionnement sans fin, poussant Jean-Marc Andrieu à retravailler, réinterroger, réactualiser constamment certaines pièces, et celle du lieu, fixe et immuable, témoin silencieux, et objet constant de défi aux artistes venant régulièrement l’investir.

    Étoile invitée Alister Sinclair diffusion de sa pièce de musique générative "Musique d'escalier" version ascendante.

    Vue b.  accrochage du travail de Jean Marc Andrieu  vigie 2012

    LA VIGIE ART CONTEMPORAIN
    32, rue Clérisseau
    30000 Nîmes

    Tél : 04-66-21-76-37  /  09-63-23-42-17

    Email: la.vigie-art.contemporain@wanadoo.fr

    Vue e

    Vue t

    Jean-Marc Andrieu vue t'

    Stephan au travail pour l' exposition de Jean-Marc Andrieu. La vigie

    + d'infos

    Page la Vigie, Jean-Marc Andrieu No Limit °8

    Jean-Marc Andrieu Galerie


    Page en cours © studio point to point

    « WAITING FOR JOSÉ THOMAS3 PHOTOS DE L'ONCLE, WHAT HE LOVED MOST IN THE LIGHT, THAT'S DUST »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    BTN
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 11:39
    Jean-Marc Andrieu Vigie
    Pour cette 8ème édition de « No Limit », une série d’expositions personnelles, La Vigie a choisi d’inviter l’artiste gardois Jean-Marc Andrieu qu’elle avait déjà présenté en 1999 lors de la « Rencontres N°13 ». C’est cette fois-ci c’est avec l’ensemble du bâtiment, ses contraintes et ses spécificités, que l’artiste aura à dialoguer. « En terme de grosse limite, il y en a une qui me tient à coeur, particulièrement, c’est celle du choix des axes verticaux, horizontaux, obliques, car à La Vigie ce choix est vraiment limité à ces trois options, explique Jean-Marc Andrieu. Bien entendu, ces trois options ne se valent pas. Ainsi, si la verticale ne se parcourt que de haut en bas et de bas en haut, que si l’horizontale permet quelques fantaisies de devant derrière ou de droite et gauche, il est clair que l’oblique seule autorise un maximum de latitude. Dans cette apparente orthogonalité de La Vigie il sera sûrement question de diagonales mais aussi peut-être d’inertie, de rythme de gravitation et de la plénitude du cercle, de nous, du monde, de l’amour, autant de choses qui vont de travers ». L’exposition devient ainsi la résultante du « frottement » de deux réalités, celle d’un questionnement sans fin, poussant Jean-Marc Andrieu à retravailler, réinterroger, réactualiser constamment certaines pièces et celle du lieu, fixe et immuable, témoin silencieux et objet constant de défi aux artistes venant régulièrement l’investir.
    2
    Jeudi 25 Octobre 2012 à 15:17
    ANDRIEU
    LIMITE MODERNE ET TOUT DE TRAVERS!!!! NO LIMITE, l'exposition prolongée Prolongation de de Jean-Marc ANDRIEU jusqu'au 10 novembre 2012 à la Vigie Galerie de la rue Clérisseau Nimes.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :